Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Utilisation des remèdes ostéopathiques

Utilisation des remèdes ostéopathiques

Le 06 janvier 2014
Ni les granules ni les globules (doses), et d'une manière générale aucun remède, ne doivent être touchés avec les doigts, ou versés dans une cuillère. N'utiliser que le couvercle du tube du remède ou la cuillère-mesure et, compter visuellement le nombre de granules à prendre.
Conserver le tube à l'abri de la lumière, de l'humidité, des émanations de la cuisine ou du cabinet de toilette, de la fumée du tabac.
Eloigner les remèdes du voisinage des produits chimiques, ménagers ou autres et des produits allopathiques.
Ne jamais transvaser les remèdes dans un autre tube ou dans un autre récipient ; les maintenir rigoureusement dans ceux d'origine.
Concernant les horaires, les hautes dilutions et les doses doivent être prises, en principe, le matin à jeun.
Si plusieurs remèdes sont à prendre dans la journée, laisser entre chacun d'eux une heure d'écart, sauf indiction contraire.
Dans le cas où deux remèdes seulement ont été prescrits, prendre le premier à jeun et le second à dix-huite heures, heure solaire.
Quelle que la présentation ou la forme du remède à absorber (gouttes, poudres, globules, granules) il doit être pris sous la langue et conservé dans la bouche pendant plusieurs minutes pour les gouttes et les poudres, ou jusqu'à dissolution complète des granules ou des globules.
Quand plusieurs remèdes, et notamment les oligo-éléments, sont à prendre en alternance, une ou plusieurs fois par semaine, il faut les faire se succéder dans l'ordre et à la cadence indiqués.
Pendant toute la durée du traitement homéopathique s'abstenir strictement de bonbons et confiserie à la menthe ; ne pas employer de dentifrice au menthol ni de produits à base de camphre.
Utiliser des pâtes dentifrices homéopathiques qui ne neutraliseront pas l'action des remèdes.
Pour la même raison, les produits allopathiques, et notamment ceux renfermant du menthol, du camphre, du sulfate de soude et de la quinine, s'opposent aux remèdes homéopathiques et doivent être proscrits.
Quand un enfant ne peut pas sucer les granules, les faire fondre dans un peu d'eau d'Evian et lui donner la solution au biberon ou par cuillère à café.
Le traitement doit âtre arrêté lorsque l'amélioration de l'état du patient persiste.
Le médecin précisera la durée des prises et indiquera les changements éventuels de remèdes. Il est bien entendu, en effet, que pas plus en homéopathie qu'en allopathie il ne convient de se soigner soi-même. Toute l'importance se situe dans l'individualisation du remède.

Contact
Contact
06 06 57 25 28
Voir toutes les actualités Rappel Gratuit Prendre RDV