Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Confort assis au bureau -De la posture idéalisée au compromis dynamique (suite)

Confort assis au bureau -De la posture idéalisée au compromis dynamique (suite)

Le 07 juin 2014

Une fois déminé le terrain de la posture symbolique du « Pharaon sur son trône » -qui est une posture fantasmée, très idéalisée dans le public du tertiaire mais qui est une représentation rigidifiante et très inconfortable pour la personne qui essaie de la maintenir dans le temps- on peut aborder celui de la posture physiologique.

 

Avant de transposer ce modèle de posture de confort à la situation de travail sur ordinateur, analysons les contraintes spécifiques au poste et à la tâche de travail.

Le travail sur écran comporte une forte astreinte visuelle, qui impacte l’étage cervical.

Une vision intermédiaire et une action des membres supérieurs sur les périphériques de saisie favorisent l’enroulement scapulo-thoracique.

Le plan de travail est à hauteur standard (74 cm), quelle que soit la taille du travailleur sur écran, car les plans à hauteur variable sont rares et coûteux, et s’intègrent mal dans les collectifs de travail.

Les occasions de quitter l’écran des yeux ou de quitter la station assise et le poste de travail sont trop rares.

(suite et fin à lire dans le prochain article)

Contact
Contact
06 06 57 25 28
Voir toutes les actualités Rappel Gratuit Prendre RDV