Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Confort assis au bureau - De la posture idéalisée au compromis dynamique (fin)

Confort assis au bureau - De la posture idéalisée au compromis dynamique (fin)

Le 21 juin 2014

Une fois déminé le terrain de la posture symbolique du « Pharaon sur son trône » -qui est une posture fantasmée, très idéalisée dans le public du tertiaire mais qui est une représentation rigidifiante et très inconfortable pour la personne qui essaie de la maintenir dans le temps- on peut aborder celui de la posture physiologique.

 

Les conseils au travailleur sur écran

En intégrant bien les contraintes liées au poste de travail, on peut formuler différents recommandations au travailleur du tertiaire qui lui seront utiles.

L’ouverture de l’angle lombo-fémoral au moins à 110° permet entre autres, le maintient de la lordose lombaire.

Un repose-pied pour les personnes de moins de 1,65 m adapte le poste de travail.

Le réglage fin de l’écran et de l’éclairage évite toute fatigue visuelle et compensation cervicale. L’employé du tertiaire maintient ainsi les trois courbures du rachis dans une position physiologique.

L’utilisation des assises/dossiers synchrones et leur bon réglage améliore la posture.

L’alternance des postures en gravité antérieure et postérieure, selon la tâche, est bénéfique.

La pratique de mouvements préventifs ou compensatoires adaptés au travailleur sur écran va dans le bon sens.

Ces recommandations sont détaillées dans le livret Santé au bureau : les conseils de votre kiné, téléchargeable sur le site www.kineouestprevention.com

Contact
Contact
06 06 57 25 28
Voir toutes les actualités Rappel Gratuit Prendre RDV